Digital : comment s’informer correctement ?


Lorsque nous finalisons un projet de création de site internet, il est très important pour nous que le travail qui suit la mise en ligne soit également effectué avec le plus grand professionnalisme.

Soit nous réalisons nous-même le travail d’actualisation et de pilotage de la plateforme numérique créée, soit nous faisons en sorte que la personne ou la société qui sera responsable de ce travail puisse avoir toutes les informations nécessaires pour le bien du projet web.

L’objectif est que l’ensemble du projet web soit, au final, un franc succès sur le court terme, le moyen terme et le long terme.

L’un des moyens pour nous d’atteindre cet objectif est d’établir la liste des meilleures sources d’informations disponibles du moment, puis de mettre en place un système de suivi et d’actualisation du savoir, des connaissances et des compétences pour que nous puissions continuer à gérer parfaitement le ou les sites internet créés ou que d’autres professionnels puissent réaliser le travail de maintenance, de gestion, d’infogérance, de pilotage et d’actualisation de la solution numérique créée.

C’est un travail très important qui nécessite beaucoup de soin, d’attention, de professionnalisme et surtout de polyvalence.

Un site web est en effet un projet global nécessitant la maîtrise de nombreux savoir-faire : solutions d’hébergement, création d’url, gestion de noms de domaine, écriture de fichiers, gestion de dossiers et de base de données numériques, web design, techniques de webmastering, graphisme, connaissances commerciales, marketing, scientifiques et artistiques, etc.

C’est une alliance, un écosystème fait de science, d’art, de pragmatisme et de technique.

Pour cela, il est très important de choisir, à la base, des sources d’informations d’excellence et d’exception. Il faut savoir par exemple quels sont les magazines de renom de la sphère du net, les sites internet de référence traitant du numérique, les newsletters de renom, les articles de qualité qui permettront à tous de construire et consolider un édifice du savoir fiable, viable et utile.

Le savoir est un ensemble évolutif et vivant qu’il faut sans cesse enrichir et actualiser : d’où l’importance de la lecture et de l’expertise. Il vaut mieux lire ce qui est écrit par les meilleurs. Il vaut mieux écouter ce que disent les meilleurs. Et s’en inspirer. 

Il est parfois utile, plutôt que d’affirmer une évidence qui sera peut-être contestée malgré son évidence, de citer en exemple les propos et les actes de personnes que tout un chacun estime comme incontestable – ces personnes qui sont à même d’établir des axiomes qui seront par la suite considérés par tous comme des lois fondamentales et des évidences.

Et Dieu créa Steve Jobs.

Lorsque Steve Jobs, à l’aune de sa vie, à 50 ans environ, se posa la question de savoir ce que diraient de lui les générations suivantes, il commença certainement par analyser ce que les générations présentes disaient de lui et écrivaient sur lui. Il est fort probable que tous les articles écrits à son sujet devaient le laisser pantois et stupéfait.

Il est fort probable également qu’après avoir analysé tous ces articles, il en soit arrivé à la conclusion indéniable suivante : le point commun de tous ces écrits est leur immense différence. Steve Jobs n’avait aucun problème à dire d’un individu qu’il était le dernier des crétins, si cela s’avérait, évidemment.

Le fait est que si, sur 1000 articles traitant de sa vie et de sa personnalité, il n’y en avait pas un qui ressemble à un autre, il ne pouvait qu’être amené à penser avec raison que tous les auteurs de ces articles étaient liés entre eux par un intérêt commun.

Et que le dénominateur commun de la démarche de ces individus ne pouvait être qu’une errance évidente dans le no brain’s land que formait leur boîte crâniènne, un espace où ils jouaient à colin maillard comme dans une grotte avec des jeux d’ombres et de lumières en se construisant des pseudo mythes plus grotesques que platonesques.

Un espace réservé aux moutons du fameux Panurge ou aux fameux chevaux de Solutré – un espace réservé aux imbéciles.

Aussi il décida que, de même que le meilleur devrait lui succéder à la tête d’Apple ‹ en la personne de Tim Cook, évidemment, grâce à qui on peut aujourd’hui acheter un iPad à 500$ au lieu de 5000$ ›, il donnerait le droit d’écrire sa vie au meilleur biographe de notre temps ‹ en la personne de Walter Isaacson, évidemment, grâce à qui même le dernier des crétins peut arriver à comprendre Albert Einstein›.

Plutôt que de perdre son temps à aller chercher la fameuse épingle dans tous ces articles sur lui, il est allé chercher la plus belle des plumes pour faire éclater toutes ces bubulles de foin.

Pour savoir quelles sont les meilleurs sources d’informations – écrites ou morales – il faut savoir écouter son cœur en plus de la personne qui vous parle et qui vous écrit. Et vous verrez alors immédiatement si la personne qui vous parle ou vous écrit a du cœur. C’est également ce que disait Steve Jobs.

.

Ecrit par Jérôme Perrin

.


Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Pour tous vos projets web : création de site internet, site marchand, site vitrineblogréférencement naturel (SEO), social mediacommunity management, webmastering, infogérance, etc.

J4JAY Studio Web mettra en œuvre les meilleures solutions en parfaite adéquation avec votre projet web.

Tel  06 03 81 46 64

Email  info@agenceweb-jforjay.com

A très bientôt ! 

J4JAY Studio Web I Agence Web Paris

http://agenceweb-jforjay.com

agence web paris création site internet création site web référencement internet web design

Agence Web Paris § J4JAY Studio Web § Agence digitale à Paris spécialiste en création de sites web, référencement internet (SEO, SEM, SMO), e-commerce, webmarketing, community management et social media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.