Comment être en première page de Google ?


.

Comment être en première page de Google ? Quelles sont les meilleures méthodes pour arriver en première page de Google ? Que faut-il savoir pour arriver en première page de Google ?

Comment être en première page de Google ?

Une fois votre site internet créé, il faut le référencer. Il faut le référencer si et seulement si vous avez décidé au préalable qu’une stratégie de référencement naturel (SEO) représentait l’un des vecteurs de votre stratégie globale de société et/ou de marque.

Si le référencement naturel (SEO) se trouve être au cœur de la solution globale qui permettra de promouvoir et assurer le succès de votre modèle économique, il faudra en réalité :

> référencer votre site internet tout en le créant et en le désignant

> le créer et le désigner tout en le référençant.

Au préalable, il est important de s’informer correctement sur les méthodes les plus en vogue en termes de référencement naturel (SEO). Nous ne pouvons ici que recommander les excellentissimes livres d’Olivier Andrieu, dépeint à juste titre comme l’un des meilleurs référenceurs internet de France, et son blog consacré au référencement internet.

> son site internet : http://www.abondance.com

> ses livres de référence : http://www.livre-referencement.com

Son livre phare, disponible dans la plupart des bibliothèques, fait plus de 600 pages… Mais si vous êtes sûr et certain qu’être en première page de Google vous permettra de développer votre business et gagner beaucoup d’argent, alors il faudra bien lire toutes ces pages.

 

Nous vous recommandons également le site Webmarketing & Co’m qui publie tout une série d’articles rédigés par des spécialistes du numérique – et tout particulièrement sa plateforme Club&Co’m qui vous permettra de disposer de tutoriels  proposant d’excellentes méthodes en termes de marketing digital. 

(lien affilié)

 

 

Vous trouverez dans les lignes qui suivent une liste non exhaustive des sujets à maîtriser en termes de référencement naturel (SEO).

Première page Google : les fondamentaux du référencement naturel (SEO)

1. Tout d’abord, n’oubliez jamais que le référencement naturel (SEO) est l’une des composantes du webmarketing, parmi bien d’autres. Il est une arme de choix dans l’arsenal du marketeur qui souhaite opérer au cœur du web pour optimiser les performances de sa société, de son organisation, de sa marque et de son site web.

Bref, il n’y a pas que le SEO dans la vie de votre entreprise et/ou de votre marque.

2. Pour comprendre comment fonctionne Google, il est important de comprendre comment fonctionnent ses data centers. Il est très important de comprendre comment Google inspecte votre site internet, ce que l’on appelle dans le jargon du web le Google crawl, Googlebot étant la machine (ou plutôt le machin, comme l’aurait dit De Gaulle en parlant de l’ONU) qui lui permet de faire son crawl, c’est-à-dire sa visite.

3. Il est également important de bien comprendre comment fonctionne la mémoire Google. Vous pouvez écrire de très beaux articles sur votre site internet. Mais il faudra beaucoup de temps avant que Google ne puisse voir la valeur ajoutée créée par votre site internet. Ce qui apparaît immédiatement évident pour un être humain ne l’est pas toujours par une machine. Ou un machin.

Imaginez par exemple que vous écriviez un article exceptionnel intitulé « Comment être en première page de Google ». Si vous venez de créer un site internet sur Google et sur le référencement naturel (SEO), il ne se passera rien du tout avec votre article. Et ce malgré sa qualité.

Imaginez maintenant que vous écriviez un piètre article intitulé « Comment être en première page de Google ». Si vous avez un site internet qui existe depuis un certain temps et que ce site internet a été jugé comme crédible par Google en personne, il se peut que cet article arrive à se hisser à la toute première page de Google. Et ce malgré sa qualité.

4. Il est également important de bien comprendre comment fonctionne le Google Sandbox, le bac à sable Google. Si vous ne respectez pas les règles du référencement naturel (SEO) telles que décidées et voulues par Google en personne, vous devrez rester un certain temps dans ce que l’on appelle dans le web le bac à sable Google.

5. Il est également important de bien comprendre ce qu’est exactement le PageRank, c’est-à-dire comment Google attribue un classement aux sites internet. Ce n’est pas exactement comme dans la vraie vie. C’est le moins que l’on puisse dire.

Pour évaluer un site internet, vous pouvez également vous servir des notions de Domain Authority et de Page Authority. Le site MOZ fournit un outil libre de droit permettant d’obtenir ces indicateurs. L’outil en question s’appelle Open Site Explorer. Les résultats valent ce qu’ils valent. Ils peuvent aider à amorcer un début de comparaison entre différents sites internet.

Pour utiliser l’Open Site Explorer de MOZ, il suffit de :

> cliquer sur l’URL suivant : https://moz.com/researchtools/ose/

> entrer dans le champ principal qui apparaît l’URL des sites web ou des pages web pour lesquels on recherche le Domain Authority et le Page Authority.

> cliquer sur le bouton bleu « Search »

> attendre quelques secondes pour obtenir les résultats.

6. Il vous faudra également pouvoir analyser une page web telle que vue par Google et non pas telle que vue par un être humain comme vous et moi. Dans le jargon, cela s’appelle visualiser une page avec l’œil du Spider. Pour synthétiser, c’est assez basique. Ce qui est lu, c’est avant tout le titre, les balises H1, H2, H3, les mots écrits en caractère gras, les mots clés les plus importants repérés en fonction de leur densité dans l’ensemble d’une page web, etc.

7. Il faut être également parfaitement conscient de l’importance stratégique du nom de domaine et de la home page, du rôle clé des url, des permaliens, des backlinks, des mots clés, du champ lexical, des images, des liens hypertextes, du texte d’ancre, etc.

8. Pour ce qui est des backlinks et des annuaires : il faut choisir des backlinks de qualité. Vous devrez donc apprendre à savoir comment juger de la qualité d’un backlink et quels annuaires choisir pour son référencement naturel (SEO). Lire à ce sujet notre article sur les backlinks, les annuaires et le référencement naturel (SEO).

9. Vous devrez également savoir quels sont les paramétrages importants à connaître: titre, balises H1, H2, H3, ALT, balise méta, etc.

10. La technologie de départ choisie, qui doit être « SEO friendly », est également capitale. Vous devrez connaître le panorama des CMS, des frameworks et des technologies web les plus en vogue.

11. Les sites dits responsive design (multiterminal) et les sites dits « mobile friendly » sont également très importants pour Google.

12. Quand des URL dysfonctionnent, vous devrez savoir comment opérer un changement d’URL. Dans le cas de refontes de site web, c’est même capital. Savoir gérer les redirections 301, effectuer la réécriture d’url, gérer les liens rompus, etc. Lire à ce sujet notre article sur le management des URL.

13. Vous devrez également bien choisir votre solution d’hébergement web. C’est très important en termes de référencement naturel (SEO) : un site qui rame présente bien des désavantages à bien des égards.

Pour vérifier la célérité de votre site internet, nous vous invitons à utiliser des solutions libres de droit telles que GT Metrix ou Dareboost.

> site internet GT Metrix : https://gtmetrix.com

> site internet Dareboost : https://www.dareboost.com

Pour analyser votre site internet, c’est vraiment très simple :

a. Vous entrez votre URL dans le champ principal qui apparaît.

b. Vous cliquez sur le bouton bleu « Analyze » ou « Analyze my page ».

c. Vous attendez les résultats qui apparaitront en l’espace de quelques secondes.

d. Vous analysez votre page avec les indicateurs fournis.

e. Vous mettez en place les actions correctives si et seulement si la performance de votre site internet n’est pas satisfaisante (si c’est plus que satisfaisant, vous n’aurez évidemment rien à faire).

14. Le netlinking (maillage interne) est également très important. Google va en effet inspecter tout votre site via des liens hypertextes. Beaucoup de gens se posent la question de savoir pourquoi Google procède ainsi. C’est parce qu’il ne peut pas procéder autrement.

Lorsque vous écrivez une page web ou un article, il est très important par la suite de procéder à son optimisation en termes de netlinking. Pour cela, il faut créer des liens hypertextes qui partent des autres pages web et des articles déjà présents sur votre site internet. Ces liens doivent arriver sur la nouvelle page web ou le nouvel article en question. En faisant cela, vous aidez Google à pouvoir cheminer et arriver sur la nouvelle page web ou l’article que vous souhaitez référencer. Plus Google arrive à arriver sur une page web ou un article, plus il lui accordera son attention, se qui se matérialisera in fine par un meilleur classement Google dans son moteur de recherche, en fonction de l’ensemble des critères qui sont décrits dans cet article et du critère netlinking décrit dans ce paragraphe. Ce critère Google du netlinking est plus que critiquable, évidemment. Mais Google est le seul et libre arbitre de son classement Google. Et de toutes façons, on ne voit pas trop comment il pourrait faire autrement. Posez-vous en effet simplement la question : comment pourrait-il faire autrement ?

Première page Google : utiliser le SMO pour booster son SEO de façon optimale

15. Vous devrez également être au clair avec votre stratégie social media, ce que l’on appelle le SMO (Social Media Optimization) pour optimiser vos performances en termes de SEO. Il vous faudra savoir comment les réseaux sociaux et les blogs externes influent sur le classement dans les moteurs de recherche. Et établir le panorama des réseaux sociaux de référence et leur influence sur le SEO.

16. Si vous optez pour différents réseaux sociaux, il vous faudra utiliser des outils de community management tels que Hootsuite ou Buffer. Vous n’allez pas poster tous vos messages un par un sur chaque réseau social. Cela serait bien trop chronophage. Vous posterez donc un seul message sur une seule plateforme numérique qui diffusera votre message sur l’ensemble des réseaux sociaux sélectionnés, à l’échelle planétaire.

17. Vous pouvez utiliser les réseaux sociaux pour créer des liens hypertextes vers votre site internet. Les messages postés créent ainsi de la valeur mais également un chemin qui mène à votre site internet. Les gens liront votre post, votre article, votre message et sauront apprécier sa valeur. Avec un lien hypertexte placé de façon intelligente, ils pourront également accéder à votre site internet et à votre marque.

Aparté.

Google adore les liens hypertextes. Parce que cela lui permet de naviguer de sites internet en sites internet. Les liens hypertextes lui permettent de réaliser sa navigation dans le web, d’effectuer son inspection Google, d’élaborer des PagesRanks par site internet et des classements dans son moteur de recherche. Car Google décide du classement Google, évidemment.

Pour réaliser ce classement, il utilise une liste de règles, que l’on appelle pompeusement dans le jargon web des « algorithmes », ce qui ferait hérisser les cheveux sur la tête de Einstein, avec au final une jolie coupe en hérisson tout en élégance, étant donné que ces règles ont, certes, leur logique individuelle mais n’ont absolument plus aucune logique lorsqu’elles sont reliées entre elles.

Beaucoup de gens se posent la question de savoir pourquoi Google procède ainsi. C’est parce qu’il ne peut pas procéder autrement.

Il est intéressant d’analyser les différentes interventions des dirigeants de Google lors d’une actualisation de leurs logiciels ou du mode de fonctionnement de leur moteur de recherche, qui rappelons-le, représente la principale manne financière de leur modèle économique et de leur organisation. Tout cela est généralement très bien expliqué. Mais on voit bien qu’ils sont bien loin de bien maitriser tout ce qu’ils disent faire de si bien dans le monde des moteurs de recherche et du référencement naturel (SEO). A contrario, on voit très bien l’intérêt pour Google.

Tout cela pour expliquer la très grande importance des liens hypertextes qui se trouvent sur les réseaux sociaux. Il faut ici faire le distinguo entre le mode de navigation d’un internaute (un être humain) et le mode de navigation d’un moteur de recherche (une machine ou un machin). Tout être humain peut naviguer d’un site internet à l’autre via un lien hypertexte. Tout moteur de recherche ne peut pas naviguer d’un site internet à l’autre via un lien hypertexte si ce dernier n’a pas été paramétré en dofollow.

18. Il est important de paramétrer correctement les liens hypertextes. Il existe deux types de liens hypertextes. Les liens en dofollow et les liens en nofollow. Avec des liens hypertextes en dofollow, Google peut les utiliser pour naviguer d’un site internet à l’autre et effectuer sa visite. Avec des liens hypertextes en nofollow, Google ne peut pas les utiliser pour naviguer d’un site internet à l’autre et effectuer sa visite.

Cela signifie que si vous décidez de poster des commentaires sur des blogs ou des sites internet uniquement pour créer des backlinks vers votre site internet, il vaut mieux choisir des blogs ou des sites internet dont les liens hypertextes seront en dofollow et non en nofollow. Si vous postez des messages pour une autre raison que celle-ci, alors cela n’a aucune importance de savoir si les liens sont en dofollow ou en nofollow.

Il existe des solutions numériques pour savoir si les liens hypertextes sont en dofollow ou en nofollow. Citons par exemple le site MOZ ou Scrapbox qui disposent d’outils permettant d’analyser le caractère dofollow ou nofollow des liens hypertextes présents sur un site internet.

Il est important de noter que sur un même site internet ou sur un même blog, les liens hypertextes présents sur une page ou un article peuvent être en dofollow tandis que les liens hypertextes présents sur d’autres pages ou d’autres articles seront en nofollow. Il est utile également de savoir que sur une seule et même page web, certains liens hypertextes peuvent être en dofollow tandis que d’autres liens hypertextes peuvent être en nofollow.

Cette stratégie peut s’avérer payante pour votre site internet, surtout si vous vous attaquez à un marché où il n’y a encore personne. Ou s’il n’y a encore personne en face qui use de backlinks de qualité. Bref, s’il n’y a pas de répondant. C’est un peu comme dans un match de foot : s’il n’y a personne en face, cela peut rapidement faire 30-0, en l’espace de quelques minutes seulement. Cette association métaphorique n’irait pas avec le tennis. 

19. Un réseau social sur lequel il est important de mettre l’accent est Tumblr. Etonnamment, très peu d’articles sont écrits sur Tumblr. Alors que c’est une véritable pépite dans la mesure où tous les liens issus de Tumblr sont en dofollow. Par ailleurs, Tumblr. est le seul réseau social où un travail en termes de webdesign peut être réalisé. La plupart des réseaux sociaux sont peu, voire pas du tout, personnalisables. Avec Tumblr. vous pouvez désigner votre réseau social à votre image et à votre guise. Avec Tumblr, vous aurez à la fois une plateforme de réseau social qui est un site web ou un blog et un blog ou un site web qui constitue un réseau social puisque vous pourrez diffusez des messages à la communauté Tumblr., le tout avec en plus des liens hypertextes en dofollow.

Et sur Tumblr., vous trouverez en permanence une chose qui se trouve être une denrée rare sur beaucoup de réseaux sociaux : du style.

20. Réfléchissez donc bien comment choisir la liste des réseaux sociaux grâce auxquels vous pourrez et diffusez vos messages et promouvoir votre solution et garantir le succès de votre modèle économique et assurer votre propre référencement naturel (SEO). C’est un vaste sujet qui ne devrait en aucun cas être négligé car il aura une très grande influence sur vos résultats et sur le classement de votre site internet sur le long terme. C’est ce que l’on appelle dans le jargon web le Social Media Optimization (SMO). Ou comment tirer au mieux profit des réseaux sociaux pour assurer son référencement naturel (SEO).

21. Si vous décidez en plus d’investir dans une stratégie de type Google Adwords, ce que l’on appelle dans le jargon web le SEM, il vous faudra au final trouver la meilleure synergie possible et l’adéquation idéale entre SEO, SEM et SMO. Les corrélations et les possibilités tendant vers l’infini, il faudra donc se creuser les méninges pour prendre les meilleures décisions pour le bien de votre site internet.

22. Parmi la liste des réseaux sociaux, nous recommandons également Google+. Non pas parce que ce réseau social fonctionne en tant que réseau social. De nombreux articles sont récemment parus dans la presse pour expliquer que Google+ ne sert à rien. Ce n’est pas juste. Mais le fait est que d’un point de vue purement communautaire, au sens neutre et positif du terme (c’est-à-dire faire partie d’une communauté qui vit bien avec des gens biens avec des super valeurs), c’est un fiasco. Il ne se passe en effet pas grand chose sur Google+. Mais si nous recommandons ici Google+, et bien c’est tout simplement parce que Google donne un meilleur classement aux sites internet présents sur Google+ par rapport aux sites internet qui ne sont pas sur Google+. Bien évidemment. Donc créer un profil Google+, ça ne vous coûtera rien et ça sera excellent pour le référencement naturel (SEO) de votre site internet.

23. Dans la même logique, et pour les mêmes raisons, il est plus que recommandé de créer une page Google Map. C’est ce que l’on appelle dans le monde du web le référencement local.

L’URL pour créer votre page Google Map : https://www.google.fr/business

Même principe : ça ne vous coûtera rien et ça sera excellent pour le référencement naturel (SEO) de votre site internet.

24. Un autre conseil. Ecrivez des messages sur des blogs de référence, des blogs de qualité, des blogs excellents administrés par des gens extra. Si des gens postent des commentaires sur votre site internet ou après la lecture de vos articles sur votre propre blog, cela sera très bénéfique car Google adore les commentaires. Plus un article ou une page web a des commentaires, plus Google va apprécier.

25. Pour ce qui est des commentaires : répondez, c’est très, très important. A bien des égards, et pas uniquement en termes de SEO. Ne serait-ce que par respect pour les personnes qui ont pris le temps de vous écrire.

Prenez en exemple le blog de Neil Patel, marketeur génialissime. Il prend le temps – ou ses équipes – de répondre à TOUS les commentaires postés dans les articles qu’il publie sur le blog de son site internet   QUICKSPROUT : http://www.quicksprout.com.

Et ceci avec une précision chirurgicale :

premiere-page-google-comment-niel-patel

Première page Google : les extra pour sortir de l’ordinaire en matière de SEO

26. De façon générale, le blog est le nec plus ultra pour référencer un site web. Mais c’est du travail, beaucoup de travail. Si vous vous lancez dans cette aventure, apprenez correctement comment créer et gérer un blog dans les règles de l’art, comment rédiger des articles tout en référençant un blog, référencer un blog tout en le désignant et en rédigeant des articles.

27. Pour ce qui est des articles, il est fortement recommandé de créer des articles de plus de 2 400 mots, même si ce chiffre moyen est plus que moyen. Le fait est que les articles et les pages web les mieux référencés tournent généralement autour de cette médiane. Si vous ne savez pas exactement pourquoi, ne vous inquiétez surtout pas : Google non plus.

Pour écrire un article de qualité de 2 400 mots ou plus, n’hésitez pas à le publier dès qu’il sera présentable. Tout le travail que vous réaliserez par la suite pour le rendre parfait sera très bénéfique en termes de référencement naturel (SEO). Google adore les pages et les articles régulièrement modifiés. Là aussi, n’allez surtout pas chercher à comprendre pourquoi. Et le jour où votre article sera parfait, il y aura eu entre temps un laps de temps tout à votre avantage vu le nombre de modifications et vu comment fonctionne la mémoire Google (cf le point 3 qui explique comment fonctionne la mémoire Google).

Faites en sorte que tout ce vous écriviez soit extraordinaire.

Faites en sorte que l’extra devienne ordinaire.

Et vous pourrez sortir de l’ordinaire avec tous ces extras.

28. Une fois que vous êtes devenus des experts en référencement naturel (SEO), la cerise sur le gâteau, c’est la création de sites satellites. Les sites satellites sont des sites internet créés en sous-domaine ou en répertoire. Exemples :

> www.goudron&plumes.com : site web de référence

> www.averell.goudron&plumes.com : site satellite en sous-domaine

> www.goudron&plumes.com/averell : site satellite en répertoire

Techniquement parlant, il y autant de sites internet qu’il y a de sites satellites. Pour l’internaute lambda, tous ces sites internet ne font qu’un seul site web. Pour un œil averti et expert en référencement naturel (SEO), ces sites satellites viennent parfaitement en complément du site internet de référence qu’ils doivent servir. Car tous les messages, commentaires, articles, pages web, etc se trouvant sur ces sites satellites pourront disposer de liens hypertextes en dofollow pointant vers le site internet qu’ils devront servir in fine.

Ces sites satellites permettent également d’obtenir les meilleurs résultats sur de nouveaux mots clés ou de nouvelles combinaisons de mots clés. D’un point de vue purement SEO, votre site internet ne pourra pas être sur le podium sur tous les mots clés et sur toutes les combinaisons de mots clés. Mais vous pourrez atteindre ce résultat grâce à des sites satellites. Et vous pourrez alors arriver sur le podium avec les mots clés 1,2,3 sur le site satellite A ; 4,56 sur le site satellite B ; etc.

Exemple : avec les 3 URL précités, le site web de référence permettra facilement d’arriver sur le podium avec la combinaison de mots clés « goudron et plumes » tandis que les deux sites satellites permettront d’obtenir des résultats phénoménaux sur le mot clé « averell ».

Observer les meilleurs permet généralement d’obtenir les meilleurs résultats. En termes de SEO, parmi les meilleurs, on trouve le site Abondance d’Olivier Andrieu et le site Ranking Metrix d’Olivier Duffez :

> le site Abondance d’Olivier Andrieu : http://www.abondance.com

> le site Ranking Metrix d’Olivier Duffez : http://www.ranking-metrics.fr

Nous vous recommandons vivement d’aller sur leurs sites internet respectifs. Cliquez sur chacun des onglets et naviguez. A chaque étape, observez ce qu’il se passe aux niveaux des URL et des permaliens. La plupart des internautes ne voient qu’un site internet. Techniquement parlant, il y a en fait un site internet + de nombreux sites satellites. En termes de SEO, il n’y a vraiment rien à dire, c’est vraiment du beau travail.

Le seul inconvénient des sites satellites, c’est qu’il faut au final gérer la technique, l’infogérance et le référencement de plusieurs sites internet. Si vous créez en plus un blog et/ou un forum, en plus de votre site web de référence et vos sites satellites, cela commence par faire beaucoup. Mais ce travail finit par payer. Lorsque l’on fait par exemple une recherche Google et que l’on tape « formation Google » ou « formation référencement naturel », Olivier Duffez arrive à apparaître deux fois à la première page de Google. Une vraie prouesse. Une fois avec un site satellite de son site internet de référence. Une fois avec un site satellite du site internet de son blog/forum. En termes de SEO, c’est vraiment du grand art. Ya rien à dire. Chapeau.

Première page Google : black hat et white hat

29. Nous vous invitons à vérifier régulièrement vos résultats en termes de référencement naturel (SEO) à l’aide des Google Analytics et de la Google Search Console (ex Webmaster Tools). Soyez également très critiques : lorsque vous croisez les informations et comparer les résultats entre les Google Analytics et la Google Search Console, force est de constater que cela ne coïncide pas. Mais alors pas du tout.

30. Il est très important d’être parfaitement conscient des règles proscrites en termes de référencement naturel (SEO). Les règles à prescrire sont appelées white hat. Les règles à proscrire sont appelées black hat. Parmi les règles à proscrire, il y tout une série de principes de base à respecter. C’est vraiment du bon sens :

– Ne dupliquez jamais du texte : le texte que vous écrivez doit être unique. Si, pour une raison ou une autre, vous souhaitez reprendre tel quel du texte que vous avez déjà rédigé sur une autre page web, soit vous paramétrez l’une des deux pages en noindex (vous demandez à Google de ne pas référencer telle ou telle page), soit vous gardez vos pages indexées mais en utilisant des captures d’écran sur l’une des pages (des captures d’écran de l’autre page contenant le texte, évidemment).

– Ne faites jamais du bourrage de mots clés, ça ne rimera à rien du tout. Et d’un point de vue stylistique, ça sera vraiment ni fait ni à faire.

– N’écrivez JAMAIS du texte en microscopique ou en blanc sur blanc, ou en noir sur noir, en bleu sur bleu, etc. Ce sont des techniques pour les nuls.

– Ecrivez pour des êtres humains avant tout et non pour des machines. Ou des machins. Et tout ira alors au mieux dans le meilleur des mondes du référencement naturel (SEO).

C’est vraiment du bon sens. C’est la raison pour laquelle ne pas respecter ces règles s’appelle du référencement sauvage. Pour pallier les mauvaises pratiques d’individus malintentionnés ou ne connaissant pas les règles du référencement naturel (SEO), Google crée des logiciels en les nommant avec des noms d’animaux, tout en les mettant régulièrement à jour : Google Panda, Google Pingouin, Google Colibri, Google Pigeon, etc. Un vrai bestiaire. Lire notre article sur le référencement sauvage.

31. Evitez les pénalités Pingouin & Co. Il existe dans la littérature du web de nombreux articles intitulés « Comment éviter une pénalité Pingouin » ou encore « Comment sortir d’une pénalité Pingouin ». Notre avis, c’est que pour éviter d’avoir à sortir d’une telle pénalité, le mieux, ça reste tout de même d’éviter à se voir infliger une telle pénalité. Car après, pour reprendre un terme cher à Molière et à la langue de Molière, pour parvenir à sortir d’une pénalité Pingouin, en termes de SEO, c’est vraiment la galère, quoi qu’en diront les articles.

Première page Google : quelques éléments pour une conclusion élémentaire

32. Une fois que vous aurez mis en application toutes ces règles et toutes ces techniques, il se peut que vous puissiez obtenir de très beaux résultats. Comme de nombreux déboires. Quoiqu’il advienne, ne vous découragez jamais. Le référencement naturel (SEO) n’est finalement ni une science, ni une technique. Beaucoup de choses dépendront de vous. Beaucoup de choses ne dépendront pas de vous. Quoi qu’il advienne, poursuivez vos efforts. Il y a des choses pour lesquelles vous ne pourrez avoir aucune influence. La preuve en est avec les résultats stupéfiants et invraisemblables que donne Google sur de nombreuses recherches Google.

Le monde selon Google peut inciter tout un chacun à vouloir donner le sens le plus stupide au hasard le plus absolu.

Encore une fois : ne cherchez pas trop à comprendre les lois de Google.

Il est arrivé à tout le monde de faire une recherche Google et de trouver du grand n’importe quoi en première page. Ne soyez pas étonné(e). Le grand n’importe quoi est une constance de l’histoire de nos pays dits civilisés. Le grand n’importe quoi fonctionne car les gens finissent par s’y habituer. Les gens finissent par oublier que c’est du grand n’importe quoi quand c’est du grand n’importe quoi. Le grand n’importe quoi marche aussi car les gens aiment croire n’importe quoi. Parce que l’on leur a fait croire n’importe quoi dès leur plus tendre enfance (avec le Père Noël, par exemple). Et parce que croire n’importe quoi, ça les rassure, aussi. Et parce que ça les fait rire, aussi. Et croire que l’on peut rire de tout et de n’importe quoi, ça les rassure, aussi. Le fait est que les Bidochons rient de choses qui ne nous font pas rire du tout, vous et moi. Et c’est ce qui nous fait beaucoup rire, vous et moi.

Les résultats des recherches Google donnant très souvent des résultats sidérants, on peut se poser la question de savoir comment une société aussi importante que Google peut avoir autant de succès dans le monde du numérique, malgré tant d’erreurs et d’imperfections. Autant de succès que d’autres mastodontes du digital tels qu’Apple, par exemple, dont le perfectionnisme se trouve être le cœur de son mode de fonctionnement. Peut-être parce qu’une société telle que Google avance tel que le monde avance. Et une société telle qu’Apple fonctionne peut-être tel que le monde devrait avancer.

Pour illustrer notre propos et clore le sujet sur la question énigmatique de la première page Google, prenons l’exemple d’une recherche Google. Et prenons comme exemple … Google, tout simplement. Et voyons ce qui arrivait en première page Google lorsque l’on faisait la recherche Google suivante : google france.

Ci-après le résultat en URL

http://www.abondance.com/actualites/20150710-15344-un-salon-de-toilettage-canin-premier-sur-google-maps-quand-on-cherche-le-siege-de-google-france.html. 

Avec des commentaires des plus savoureux réalisés par des gens qui savent répondre à la question « Comment être en première page de Google ». Lisez bien les commentaires, ils valent vraiment leur pesant d’or.

Ci-après le résultat en images

comment-etre-en-premiere-page-de-google

 

comment-etre-en-premiere-page-de-google-article

 

comment-etre-en-premiere-page-de-google-commentaires

 

comment-etre-en-premiere-page-de-google-commentaires-bis


premiere-page-google-recherche-google-france

 

agence web jerome perrinEcrit par Jérôme Perrin

Retrouvez-moi sur jay-webmarketing.com


Vous avez des interrogations sur Google ? Vous souhaitez être en première page de Google ? Vous souhaitez développer une stratégie de référencement naturel (SEO) pour arriver à la première page de Google ? Vous souhaitez être en première page de Google et qui plus est sur le podium Google ? Et vous vous demandez comment être en première page de Google ? Et bien appelez-nous ! Nous saurons vous aider !

Tel  06 03 81 46 64

Email  info@agenceweb-jforjay.com

A très bientôt ! 

J4JAY Studio Web I Agence Web Paris 

http://agenceweb-jforjay.com

agence web paris création site internet création site web référencement internet community management digital monogram

Agence Web Paris § J4JAY Studio Web § Agence digitale à Paris spécialiste en création de sites web, référencement internet (SEO, SEM, SMO), e-commerce, webmarketing, community management et social media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.