Référencement naturel : comment utiliser les annuaires et les backlinks ?


SEO, Annuaires et Backlinks

Référencement naturel, annuaires et backlinks : comment ça marche exactement ?

Un projet de création de site internet amène généralement un projet de référencement naturel. Dans le cas de sites e-commerce, c’est même très souvent capital. Assurer un excellent référencement naturel (ou SEO: Search Engine Optimization), c’est aussi complexe et technique que d’assurer le développement d’un site web qui va assurer. Et lorsque l’on se penche sérieusement sur la question de savoir comment on arrive à la tant convoitée première page de Google, on finit par se pencher sur une multitude de règles à respecter propres aux modes de fonctionnement des moteurs de recherche de référence mais également des navigateurs, des ordinateurs, des hébergeurs et des serveurs. Mais il n’y a pas de quoi avoir peur car heureusement il existe de très bons webmasters et de très bons référenceurs pour éclaircir et clarifier les problématiques SEO – et surtout pour créer de beaux sites web bien positionnés dans les moteurs de recherche avec les bons mots clés.

L’une des règles qu’il faut appliquer pour effectuer un référencement naturel réussi, c’est d’obtenir des backlinks, c’est à dire des liens hypertextes provenant d’autres sites web et redirigeant vers son site web. Mais ce n’est pas si simple que cela : car trop de backlinks sont néfastes aux backlinks et peuvent entrainer la pénalité tant redoutée par tous les webmasters et les référenceurs internet, celle du Panda. Car dans le monde du web, se faire pénaliser par une créature portant le nom de Panda, c’est l’une des pires choses qui puisse arriver à un site web

Pour avoir le plus de backlinks possible sans pour autant se faire punir par Google à cause des règles que Google a lui-même créées, il faut que les backlinks aient l’air naturel. D’un côté Google adore lorsqu’un site web a de nombreux backlinks, c’est censé démontrer une popularité. D’un autre côté, il est très inquiet lorsqu’un site web se met à avoir beaucoup de backlinks et à être trop aimé : c’est suspect. C’est là que le Pingouin et le Panda interviennent, entre autres. Il ne faut jamais oublier que la méthode de Google consiste principalement à créer une moyenne et qu’il commence à inspecter sérieusement un site web lorsque ce dernier s’écarte trop de la moyenne qu’il a créée, même si vous êtes, à son goût, bien trop à droite de la courbe de Gauss. Bref, le jour où vous commencez à être dans les premières pages de Google, vous pouvez commencer à sérieusement vous inquiéter.

Pour avoir de bons backlinks, donc, il faut que cela fasse « naturel ». Et pour que cela fasse « naturel », il est très utile de s’inscrire dans les annuaires en ligne. Car ces annuaires, souvent, offrent la possibilité de créer un lien hypertexte vers le site web des organisations ou des particuliers qui s’y inscrivent. C’est un lien hypertexte présent dans l’annuaire qui devient un backlink pour le site web décrit dans l’annuaire. Mais là aussi, il faut que cela paraisse « naturel » : si la proportion des backlinks provenant des annuaires est trop importante, Google risquera de ne pas apprécier. Dans l’idéal, il faudrait quasiment ne pas voir du tout que c’est pour des questions de référencement naturel, alors même que c’est patent.

Lorsque l’on va dans le détail et que l’on commence à analyser Google, force est de constater que l’on ne peut pas vraiment savoir comment tout cela fonctionne exactement. Quelle proportion de backlinks issus des annuaires est acceptable ? Quels annuaires privilégier ? Quels sont les annuaires préférés de Google ? Quelle est la part des annuaires et de quels annuaires exactement dans le résultat final d’un référencement naturel global ? Sur quels mots clés ? Et si nous avions choisi d’autres annuaires ? D’autres mots clés dans ces annuaires ? Quels auraient été alors les résultats en termes de référencement naturel ?

Référencement naturel, annuaires et backlinks : quelques conseils

Tout moteur de recherche est par définition un moteur et tout moteur a par essence le sens que ses inventeurs lui ont défini et donné. C’est du bon sens. Nous pourrions donc en arriver à la première conclusion qu’il faudrait demander aux employés et aux fabricants des moteurs de recherche de référence d’aider tout quidam à avoir les idées parfaitement claires en termes de référencement naturel. Que nenni. Ils ont tout intérêt à faire croire qu’ils maitrisent la situation quand bien même ils sont dans l’incapacité de dompter la créature – de type animal de foire – à laquelle ils ont donné naissance et qui les fait vivre et très bien vivre. C’est comme si chez Coca Cola, personne ne connaissait exactement la formule tant convoitée du breuvage pharmaceutique d’origine mais que tout le monde faisait comme si.

Le fait est que Google donne parfois des résultats … stupéfiants. Il en est de même pour les autres moteurs de recherche de référence tels que Yahoo! ou Bing par exemple. Les moteurs de recherche ont de toute façon tout intérêt à fonctionner grosso modo de la même façon et avec le même modus operandi.

Le premier conseil que nous pourrions donner est de bien parvenir à comprendre ce qui se passe concrètement, en termes de référencement naturel, lorsque Google donne un classement à un site internet. Pour pouvoir donner un classement à un site internet, Google est obligé de commencer par indexer les pages web du site web en question. Indexer, c’est classer, c’est archiver. Google indexe des milliards de page web dans ses bases de données (ses data centers) et c’est sur la base des pages indexées – c’est-à-dire des pages archivées dans ses bases de données – qu’il va pouvoir opérer et fournir un classement auquel on donne le nom d’index. Les pages indexées/archivées chez Google peuvent donc être très différentes des pages telles qu’elles existent réellement sur le net suite à des mises à jour. Pour arriver sur les sites web qui constituent le web dans le but de les indexer et leur donner un classement, Google utilise les liens hypertextes et les backlinks présents sur ces sites web. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est très important d’avoir des liens internes et des backlinks : pour que Google puisse arriver aux pages web d’un site web, tout simplement. Soit via le site web en lui-même grâce aux liens hypertextes qui relient les pages web entre elles. Soit via d’autres sites web grâce aux liens hypertexte qui pointent vers le site web. Les liens internes, les liens externes, les liens hypertextes, les backlinks sont des ponts qui permettent à Google de cheminer d’une page web à l’autre et d’un site web à l’autre. Google chemine de la même façon qu’un courant, quelque soit le type de courant. Et ce courant suit le conduit que forme le maillage des liens internes et des backlinks. Ce cheminement procède donc de la même façon qu’un conduit, quelque soit le type de conduit.

L’explication qui précède nous amène donc à notre deuxième conseil. Il vaut mieux s’inscrire à un bon annuaire bien classé qu’à une multitude d’annuaires mal répertoriés par Google. Pour connaître les annuaires bénéficiant d’un bon PageRank (le classement Google), le lien suivant peut être utile dans une démarche de référencement naturelhttp://www.rankplus.fr.

Le troisième conseil que nous donnerions serait de procéder de façon pragmatique. S’inscrire à de bons annuaires de référence pour avoir des backlinks prend du temps. Il faut bien lire les modalités d’inscription dans l’annuaire, prendre le temps de soigner son texte, éviter le duplicate content et tout référencement sauvage – et savoir qu’outre des visites régulières du Googleboot suite à l’acceptation de l’inscription par les équipes de chaque annuaire, la fiche descriptive du site web pourra en elle-même amener des leads, qui pourront eux-mêmes se transformer en d’excellents prospects commerciaux et déboucher sur de très beaux contrats. Car c’est là un vrai paradoxe : si les annuaires ont été à l’origine créés pour permettre à des sociétés et des organisations de présenter leurs services et leurs solutions, ils sont finalement utilisés par beaucoup de webmasters, de référenceurs et de propriétaires de sites web pour réaliser le référencement naturel (SEO) de leur site internet. Et Google n’apprécie pas lorsque l’inscription à des annuaires est utilisée à des fins principalement de SEO, c’est-à-dire avant tout pour avoir des backlinks.

Référencement naturel, annuaires et backlinks : conclusion

Comme pour beaucoup de règles propres au référencement naturel, Google en vient à régulièrement créer de nouvelles règles pour influer sur les conséquences de règles qu’il a lui même créées sans être capable d’anticiper les prochaines conséquences de ces prochaines règles. D’où la naissance de temps à autre d’un nouvel animal mécanique tel que le Panda ou le Pingouin, pour ne citer que les plus connus. C’est un écosystème qui vit de lui même, qui évolue en se nourrissant de ses propres dogmes, en espérant un monde qui continuera de s’accorder sagement comme le souhaite le principal moteur de recherche qu’est Google, sans que ce processus ne s’achève jamais, sans quoi il ne pourrait plus faire travailler et faire vivre toute une communauté de geeks littéralement accros à Google & Co. C’est le monde selon Google, c’est celui du référencement naturel.

agence web jerome perrinEcrit par Jérôme Perrin

Retrouvez-moi sur jay-webmarketing.com

agence web paris création site internet création site web référencement internet google


Pour en savoir plus, lisez notre article Comment être en première page de Google.

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Pour en savoir plus sur le sujet comment arriver en première page de Google, lisez notre article : http://agenceweb-jforjay.com/referencement-internet-et-premiere-page-de-google/

Vous avez actuellement un projet en termes de  référencement naturel (SEO) ? Vous vous demandez quelle nouvelle stratégie de backlinks déployer ? Quels annuaires privilégier pour votre site web  ?  Pour l’ensemble de vos projets web : stratégie référencement internet, stratégie digitaledéveloppement de site internet, création de site vitrineblogwebmarketing, gestion des réseaux sociaux, stratégie social mediacommunity management, webdesignapplication numériquewebmastering, infogérancegestion des URLnom de domaine, etc.

J4JAY Studio Web mettra en œuvre les meilleures solutions en parfaite adéquation avec votre projet web.

Tel  06 03 81 46 64

Email  info@agenceweb-jforjay.com

A très bientôt ! 

J4JAY Studio Web I Agence Web Paris 

http://agenceweb-jforjay.com

agence web paris création site internet création site web référencement internet web design

Agence Web Paris § J4JAY Studio Web § Agence digitale à Paris spécialiste en création de sites web, référencement internet (SEO, SEM, SMO), e-commerce, webmarketing, community management et social media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.