Webmaster Tools : un outil pour les webmasters, vraiment ?


Webmaster Tools I Eléments de réflexion

Webmaster Tools I Installation

Une fois le monde selon Google compris et les Google Analytics installés sur votre ordinateur, il peut être utile d’installer les Webmaster Tools, qui a récemment changé de nom en Google Search Console, l’URL correspondant restant, lui, inchangé.

Pour cela, nous allons tout d’abord vous expliquer comment installer la Google Search Console (ex Webmaster Tools) sur votre ordinateur.

Il existe plusieurs façons d’installer la Google Search Console. Le plus facile pour vous, c’est d’utiliser la fonction Google Analytics lors des paramétrages qui vont vous être expliqués dans les lignes qui suivent.

Pour installer la Google Search Console (ex Webmaster Tools), rendez-vous à l’url suivant :

https://www.google.com/webmasters/tools/home?hl=fr

en étant connecté au compte Google utilisé pour gérer vos Google Analytics. Dans le formulaire au centre, indiquez l’URL de la page d’accueil de votre site (en incluant http://) et validez en cliquant sur « Ajouter la propriété ».

Vous pouvez choisir entre différentes méthodes pour confirmer que vous êtes bien le propriétaire du site internet.

Cliquez sur l’onglet « Autres méthodes ».

La liste suivante apparaît :

> Google Analytics

> Importer un fichier HTML

> Balise HTML

> Google Gestionnaire de balises

Choisissez « Google Analytics ».

Cliquez sur le bouton « Valider ».

La Google Search Console (ex Webmaster Tools) n’apparaît pas immédiatement à l’écran. Il faut attendre un peu. Après vous aurez accès à un tableau de bord dont les principales fonctionnalités sont expliquées ci-après.

Si vous rencontrez des difficultés lors de l’installation de la Google Search Console, vous pouvez également consulter l’article suivant d’Olivier Duffez, expert Google de renom, qui explique toute la procédure de façon très claire, avec un tutoriel très pédagogique en supplément : http://www.webrankinfo.com/dossiers/gwt/ajouter-site-search-console#utm_source=wri&utm_medium=email&utm_campaign=newsletter-2016-01-26&utm_content=newsletter-actualites.

Vous pouvez également consulter le tutoriel sur YouTube en cliquant sur l’url suivant : https://www.youtube.com/watch?v=EfmdXCDLEp4.

Il existe, de façon générale, tout une série de tutoriels de grande qualité sur les réseaux sociaux pour savoir comment installer les Webmaster Tools.

Webmaster Tools I Tableau de bord

Voici les principales fonctionnalités de la Google Search Console (ex Webmaster Tools) :

1. Tableau de bord

C’est là où vous trouverez les informations Google de base tels que le nombre de clics par exemple.

Cliquez sur l’onglet « Analyse de la recherche ».

Vous avez accès au nombre de clics et au nombre d’impressions sur une période que vous pouvez modifier. L’indice CTR est un ratio. « Position » fait référence au classement moyen des mots clés ou combinaisons de mots clés sur une période que vous pouvez modifier.

Pour les mots clés ou les combinaisons de mots clés, vous pouvez cliquer sur chacune des lignes et avoir l’évolution des moyennes et des indications sur une période donnée.

Attention : toutes les informations indiquées sont à prendre avec des pincettes. C’est une litote.

Vous pouvez de plus effectuer des filtres et des comparaisons sur différentes périodes et différentes données. Sachez que les résultats indiqués ont d’autant plus un biais très important que les informations utilisées pour les obtenir comportent elles-mêmes un biais plus que conséquent.

2. Messages

Lorsque votre site ne respecte pas certaines règles telles que décidées par Google, Google a la gentillesse de vous envoyer un email vous alertant d’un problème à résoudre. Veuillez noter que pour de nombreux problèmes qui pourraient survenir sur votre site internet, Google ne vous sera d’aucune aide. En revanche, pour certains sujets choisis de façon aléatoire, vous recevrez un message. Il vous suffira alors de bien lire le message et de réaliser les modifications requises.

3. Apparence dans les résultats de recherche.

C’est assez technique. C’est vraiment pour les experts SEO. Ne passez pas trop de temps sur ces onglets. Commencez d’abord par bien maitriser la technique SEO, notamment à l’aide des informations fournies sur notre blog.

Lire à ce sujet notre article Comment être en première page de Google.

4. Trafic de recherche

L’onglet « Analyse de la recherche » renvoie au point 1.

L’onglet « Liens vers votre site » vous donne des informations sur les backlinks de votre site internet. Vous pouvez notamment y voir quels sites internet contribuent le mieux au référencement naturel (SEO) de votre site internet via des liens hypertextes pointant vers votre site internet. Et les pages de votre site internet qui reçoivent le plus de backlinks et qui seront donc le mieux référencées grâce aux backlinks.

Les données de cet onglet sont plutôt fiables.

L’onglet « Liens internes » indique le nombre de liens hypertextes internes au site que reçoit chaque page web ou chaque article. C’est une information qui peut vous aider à juger de la qualité de votre maillage interne, ce que l’on appelle le netlinking (cf point 14 dans l’article précité).

Avec l’onglet « Ciblage international » => « Pays », vous pouvez aider Google à donner une préférence en termes de classement dans ses différents moteurs de recherche de par le monde.

L’onglet « Ergonomie mobile » indique des informations lorsque le site n’est pas assez « mobile friendly », c’est-à-dire pas assez adapté aux différents terminaux.

5. Index Google

L’onglet « Etat de l’indexation » indique le nombre total de pages indexées.

L’onglet « Mots clés de contenu » indique les mots clés de contenu principaux.

L’onglet « URL à supprimer » est utile si vous souhaitez supprimer des URL.

6. Exploration

Dans cette rubrique, l’onglet le plus important est « Explorer comme Google ». Vous pouvez grâce à cet onglet explorer votre site internet comme Google l’explore, avec l’œil du Spider comme on dit dans le jargon. Franchement, ça vaut le coup d’ œil. Vraiment très intéressant. La fonction « envoyez pour indexation » vous permet de notifier Google d’une modification sur votre site internet et l’informe donc qu’il doit enregistrer ces modifications dans ses data centers, ce qui est important dans le classement qu’il donnera à vos pages et à vos articles. Cela vous permet de faire en sorte qu’il ait votre site internet mis à jour tout de suite sans avoir à attendre son prochain crawl sur votre site internet avec son Googlebot.

7. Problèmes de sécurité

Cette rubrique donne des alertes en cas de problèmes de sécurité.

8. Autres ressources

A noter :

Google My Business vous permet d’avoir une page société, c’est excellent pour le référencement local.

PageSpeed Insights est un outil qui vous permet de pouvoir évaluer la performance de votre site internet. Il vient très bien en complément d’autres outils tels que gtmetrix.com ou dareboost.com. Cliquez sur l’onglet, entrez votre URL et attendez les résultats.

Webmaster Academy : c’est la plateforme Google pour devenir Webmaster ou créer un site internet.

Webmaster Tools I En guise de conclusion

Une fois que vous aurez installé la Google Search Console (ex Webmaster Tools), vous serez ravi(e) d’avoir tout une série d’informations sur votre site internet. Et comme vous aurez, en plus des informations de vos Webmaster Tools, les informations de vos Google Analytics, vous serez très optimiste quand à l’avenir du site internet que vous avez créé. Car quand on dispose de beaucoup d’informations, on a généralement l’impression de pouvoir prendre les décisions qui s’imposent. Et comme il est question de votre site internet, vous allez analyser toutes ces données et vous apercevoir, en croisant toutes les informations, que cela ne coïncide pas. Mais alors pas du tout. Et vous allez vous demander pourquoi.

Dites vous bien qu’il existe des milliers d’entreprise (chiffre impossible à vérifier :-)) de par le monde qui ne se posent même pas la question. Dans de très nombreuses organisations, voici comment le process de prise de décision s’effectue :

a) Les Google Analytics et la Google Search Console (ex Webmaster Tools) donnent des informations.

b) Sur la base de ces informations, les décideurs  commentent – beaucoup – et … décident.

c) Sur la base des résultats obtenus suite aux décisions prises, ces mêmes décideurs demandent après un certain temps à avoir en premier lieu les données Google des Google Analytics et la Google Search Console (ex Webmaster Tools) pour pouvoir prendre les prochaines décisions qui s’imposent et pour avoir  les idées … euh … pas claires du tout en fait. 

d) Retour au point a).

e) Retour au point b).

f) Retour au point c).

g) Retour au point d).

h) Retour au point e).

Etc.

Mais alors à quoi tout cela sert-il ???

Well, il faut toujours chercher le dénominateur commun.

Dans Google Analytics, Google Search Console et Google Webmaster Tools, il y a le mot … Google. 

Les Webmaster Tools : décidément un très bel outil pour … Google 🙂

Une manne formidable.

agence web jerome perrinEcrit par Jérôme Perrin

Retrouvez-moi sur jay-webmarketing.com

Agence Web Paris § J4JAY Studio Web § Agence digitale à Paris spécialiste en création de sites web, référencement internet (SEO, SEM, SMO), e-commerce, webmarketing, community management et social media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.